Aqtualité
En continu
A découvrir
En cours
Justice
Média

Sécurité

Agression Rwandaise: Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo signe et persiste qu'il ne négociera pas avec le M23

107

Félix Tshisekedi a été ferme et a rejeté toute discussion avec les terroristes du M23, mais plutôt au Rwanda, pays agresseur de la RDC.

Tous droits réservés - QOL.CD

Par La rédaction - Vendredi, 23/2/2024 - 08:43

Félix Tshisekedi a été ferme et a rejeté toute discussion avec les terroristes du M23, mais plutôt au Rwanda, pays agresseur de la RDC.

 

"Par rapport à la négociation, même en situation de conflit extrême, les contacts demeurent toujours. J'en ai pour preuve l'Ukraine et la Russie. Même si ce n'est pas direct c'est par des forces interposées que cela passe. Ce n'est pas du tout inhérent à la seule crise congolaise à l'est (...) La RDC rejette ces négociations. C'est que le Rwanda s'est caché derrière le M23. Je ne discute pas avec le M23. Les iscussions, je les veux avec le Rwanda parce que c'est lui mon agresseur."

 

Dans le même ordre d'idée, Félix Tshisekedi a reconnu n'avoir eu aucun contact avec le M23 refusant catégoriquement de les recevoir.

 

Le Chef de l'État a également dans ses dires condamné toute discrimination dans les communautés, tensions et divisions.

"Nous sommes un pays souverain, nous sommes capables de défendre nos concitoyens et en mesure de les sécuriser. Je suis le seul si pas le premier président de la RDC à avoir dit haut et fort en parlant des Banyamulenge, j'élargis même à tous les tutsi, sont nos compatriotes. J'en ai assez de ce discours qui consiste à discriminer ces populations et à donner ainsi l'occasion au régime barbare du Rwanda de nous envahir sous les fallacieux prétextes", a-t-il condamné.

 

Ensuite mis en garde contre tout type de collaboration avec les FDLR.

 

"Tout officier qui s'exposerait à ce genre de méfaits, sera poursuivi et condamné. Il y a un général qui a été arrêté pour soupçon. Ce n'est pas par peur du Rwanda que nous le faisons. Vous avez parlé des 9 pays voisins que j'ai été visités, je les avais promis que chez moi au Congo, je n'entretiendrai jamais une force quelconque qui déstabiliserai mes voisins. J'y tiens malgré l'hostilité du Rwanda à notre égard. Si on nous veut la guerre, on fera la guerre."

 

QOL

Lisez aussi
Nairobi 3: La société civile du Nord-Kivu doute de la sincérité des groupes armés à  déposer les armes a...
Mercredi, 07/12/2022 - 21:00 861
Articles similaires
A découvrir
Thème
Nos archives

Consultez nos archives et revenez sur vos informations préférées !

2022
2023
2024
QOL.
Thème
A la une
Politique
Environnement
Santé
Transport
Société
DIPLOMATIE
Sécurité
Femme
Média
Économie
Mines
Enseignement
Élections
Justice
Rubrique
Aqtualité
En continu
A découvrir
En cours
Justice
Média
Interview
R.D.C
Les plus vus
1 .
Formation du Gouvernement: La première ministre Judith Suminwa n'entend pas se soumettre au rythme des politiques congolais
2 .
RDC: Tête-à-tete entre Augustin Kabuya et la première ministre Judith Suminwa
3 .
Élections indirectes: Kabuya met en garde les candidats non mandatés par l'Union sacrée
4 .
Football: Rainford Kalaba, ancien capitaine du TP Mazembe, placé dans un coma artificiel, après un accident de circulation
5 .
La foire des femmes des médias: La 5ème édition axée sur une prise de conscience accrue des médias envers l'accès à l'information pour les plus vulnérables
N’en ratez pas une miette
Journal en ligne
Restez connectés et recevez, par e-mail toutes nos dernières informations !

Conception... EDO-DESIGN