Aqtualité
En continu
A découvrir
Justice
En cours
Média

Économie

« Désormais, la fonction du commissaire aux comptes ne peut être exercée en République démocratique du Congo que par un expert-comptable inscrit au tableau de l'Ordre » ( Jean-Michel Sama Lukonde)

127

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a souligné lors de la cérémonie de remise des brevets des commissaires des comptes que la nomination de ces derniers au sein des établissements publics constitue l'aboutissement d'un processus déjà enclenché par le Président de la République, Chef de L'État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont il a salué la brillante réélection et la reconduction à la tête de la République démocratique du Congo, pour un second mandat.

Tous droits réservés - QOL.CD

Par La rédaction - Vendredi, 02/2/2024 - 12:08

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a souligné lors de la cérémonie de remise des brevets des commissaires des comptes que la nomination de ces derniers au sein des établissements publics constitue l'aboutissement d'un processus déjà enclenché par le Président de la République, Chef de L'État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont il a salué la brillante réélection et la reconduction à la tête de la République démocratique du Congo, pour un second mandat.

 

"C'est pour moi un réel plaisir de prendre la parole à cette cérémonie de remise des brevets aux Commissaires aux comptes ayant participé au séminaire de formation et de renforcement des capacités organisé conjointement en décembre dernier par la Primature et l'Inspection générale des Finances après leur nomination en octobre 2023. Dans la mise en place des animateurs des organes de gestion des établissements publics, à savoir les Conseil d'Administration et les directions générales, œuvrant en collège pour un mandat de 5 ans non renouvelable, les commissaires aux comptes qui ont principalement comme tâche, la surveillance, le contrôle des opérations financières des établissements publics, conformément à l'administration en vigueur en la matière, notamment la loi numéro 08/009 du 7 juillet 2008 portant disposition générale applicable des établissements publics, ont un rôle indéniable dans la bonne gouvernance et dans la redynamisation du modèle d'évaluation de la performance aussi bien des établissements publics et des entreprises du portefeuille"

 

Et d'ajouter "Comme je l'ai souligné au début de mon propos, j'ai procédé, en date du 27 octobre 2023, à la nomination des commissaires aux comptes au sein des établissements publics. Pour certains établissements publics, cet organe de contrôle vient d'être mis en place pour la première fois. Ce qui constitue une nouvelle donne, une autre manière de fonctionner des organes de nos établissements. Et pour les autres, c'est un renouvellement pur et simple après tant d'années d'exercice. Je tiens à mentionner ici que les commissaires aux comptes actuellement nommés font partie d'une corporation professionnelle, en l'occurrence, l'Ordre national des experts-comptables, en sigle ONEC. En effet, depuis la promulgation de la loi n° 15/002 du 2 février 2015, portant création et organisation de l'ordre national des experts-comptables, telle que modifiée par la loi n° 18-017 du 9 juillet 2018, la fonction du commissaire aux comptes ne peut plus être exercée, en République démocratique du Congo, que par un expert-comptable inscrit au tableau de l'Ordre. Mesdames et messieurs les commissaires aux comptes, c'est ici pour moi l'occasion de vous rappeler la dignité et la noblesse de votre profession ainsi que l'importance de la lourde mission qui vous est confiée par le gouvernement de la République, pour une meilleure gouvernance de nos établissements publics. 

 

 

L'Inspecteur Chef de Service de l'IGF, Jules Aligente, a remercié le Premier Ministre pour son implication personnelle dans la nomination des commissaires aux comptes. Et il a souligné, par ailleurs, que c'est sur instruction de Premier Ministre, qu'un séminaire de renforcement des capacités avait été organisé à l'intention des nominés à l'Inspection générale des Finances, afin de circonscrire la mission des commissaires aux comptes. À l'en croire, c'est pour la première fois en République  démocratique  du  Congo que des brevets soient remis aux commissaires aux comptes par un Premier Ministre. 

 

Lisez aussi
Stabilité du taux de change : le chef du gouvernement annonce un contrôle rigoureux des prix des bi...
Jeudi, 10/8/2023 - 13:20 304
Articles similaires
A découvrir
Thème
Nos archives

Consultez nos archives et revenez sur vos informations préférées !

2022
2023
2024
QOL.
Thème
A la une
Sécurité
Société
Santé
Politique
En continu
Économie
Éducation
Infrastructure
Justice
Femme
Sport
DIPLOMATIE
Tribune
Rubrique
Aqtualité
En continu
A découvrir
Justice
En cours
Média
Interview
R.D.C
Les plus vus
1 .
Agression Rwandaise: Félix Tshisekedi attendu ce mardi à Luanda
2 .
Agression Rwandaise: Les présidents Félix Tshisekedi et Jôao Lourenço en tête-à-tête ce mardi à Luanda en Angola
3 .
Football: L'avion de TP Mazembe obtient l'autorisation de survoler l'espace aérien congolais
4 .
Coopération: Le Chef de l'État échange avec l'ex-président Nigérian OLUSEGUN OBASANJO et l'homme d'affaires ALIKO DANGOTE
5 .
RDC: Le gouvernement remet un chèque de 15 milliards de francs congolais aux victimes de guerres et des inondations
N’en ratez pas une miette
Journal en ligne
Restez connectés et recevez, par e-mail toutes nos dernières informations !

Conception... EDO-DESIGN